thumbnail_31012020-_MG_9734

Aitch, un anglais qui casse les frontières

À l’occasion de sa tournée mondiale, nous avions profité du passage à Paris en janvier dernier du rappeur anglais Aitch pour en savoir un peu plus sur lui.

Propos recueillis par Gab MORRISON
Photos : Michel RUBINEL

C’était son premier concert en France ! Le rappeur natif de Manchester se produisait le 31 janvier dernier à La Boule Noire, petite salle emblématique à Paris accolée à La Cigale.

S’il était déjà venu à Paris une fois, c’était pour tourner le clip de “French Kisses” en featuring avec le chanteur ZieZie. Il n’y était resté qu’une journée, et avait eu un coup de cœur. Mais cette fois, il allait enfin se confronter au renfrogné public parisien, qu’il allait sans difficulté faire monter en température grâce à une belle collection de morceaux inflammables.

Un rappeur en pleine actualité

Aitch a sorti son album “AitcH2O” le 6 septembre dernier : “J’ai eu de bons retours, tout le monde a aimé” nous confie-t-il, “Chaque morceau était différent, et si tu en aimes un, tu en aimes forcément d’autres“. Indiscutablement, l’accueil a été chaleureux au Royaume-Uni, et son potentiel en Europe continentale et au-delà semble prometteur au vu de la réception parisienne.

Son clip “Ei8ht Miles“, retranscrit parfaitement l’univers du film d’Eminem. Dans cette vidéo, Aitch se met à la place de Slim Shady et rejoue quelques scènes du film avec le rappeur DigDat, en featuring sur ce son.

Aitch et le rap européen

Aitch s’est souvent essayé à la drill, un style omniprésent en Grande-Bretagne. Dans sa ville natale, ce genre est beaucoup moins présent qu’à Londres. Mais selon lui, la scène drill de Manchester est en pleine croissance.

Outre les nombreuses collaborations qu’il a réalisées avec ses compatriotes britanniques, il essaye aussi de s’étendre dans le reste de l’Europe. Il a par exemple fait des sons avec le rappeur néerlandais Sevn Alias, ou encore l’italien Shiva.Le rap européen est lourd, c’est important de le mettre en avant” explique Aitch. “Beaucoup de rappeurs anglais essayent de s’exporter directement aux Etats-Unis. Je préfère m’exporter d’abord en Europe, et ensuite essayer aux USA“.

Une collaboration avec un Français est-elle au planning ? Il ne serait pas contre : “Je ne connais pas trop le rap français mais j’adorerais travailler avec des gars de là-bas”.

Sa connexion avec Ed Sheeran

En août dernier, on a pu le voir aux côtés d’Ed Sheeran sur le missile “Take Me Back To London” en compagnie d’autres rappeurs comme Stormzy et Jaykae.J’étais chez ma mère, et je vois qu’Ed Sheeran m’envoie un message sur Instagram. On a échangé et puis il m’a appelé. Il m’a dit qu’il aimait bien mes morceaux et qu’on pourrait faire quelque chose ensemble. Peu après, il m’a envoyé l’instru de “Take Me Back To London“. Avec Jaykae, on est allés au studio, on a enregistré ensemble. Ed Sheeran est venu à Manchester, et on a tourné une partie du clip là-bas ainsi qu’à Birmingham, là d’où vient Jaykae. Et enfin on a terminé à Londres, d’où vient Stormzy.

D’autres collaborations prévues entre Ed Sheeran et Aitch ? Aitch est 100 % d’accord, mais ce serait logistiquement compliqué à court terme. “Déjà que je suis très occupé, je pense qu’Ed l’est dix fois plus“.

Seul l’avenir nous dira ce que Aitch prépare, il est en tout cas très déterminé et continue de travailler sur ses prochains projets que de plus en plus de monde se mettent à guetter.

On vous laisse découvrir son dernier son en images, “Rain“, sorti il y a 15 jours, produit par l’américain Tay Keith et en featuring avec AJ Tracey.