“Validé”, une bande-son pour vous faire kiffer

Validé, la série événement de Franck Gastambide, a débarqué sur nos écrans le 20 mars. Avec elle, une bande originale regroupant quelques uns des meilleurs artistes du moment. Une critique garantie sans spoiler.

Texte : Dorian LACOUR
Photo d’ouverture : Le casting de la série “Validé” © Camulo James (@camulojames)

La série Validé est un raz-de-marée dans le paysage du rap français. Plus de 6 millions de spectateurs en à peine 5 jours et un record de téléchargements sur Canal+ peuvent en témoigner. Parallèlement à la série, et dans une grande discrétion, sortait une bande originale. Regroupant des poids lourds du rap (Gims, Lacrim, Soprano, Ninho, Naza, Hatik…) et un collège de beatmakers de renom, cette BO est alléchante sur le papier. Dans les faits, c’est un album très réussi.

Pensée comme une mixtape, la B.O. offre de la visibilité à des rappeurs en devenir tout en laissant une belle exposition à ceux déjà en place. On pense notamment à Chaka 47 – un groupe qui s’était fait remarquer en posant sur un sample de Mario Bros lors du Planète Rap de Gradur – qui collabore avec la superstar Gims, un featuring aussi inattendu qu’appréciable.

Cette bande originale est aussi l’occasion pour les artistes sollicités de montrer ce dont ils sont capables. On passe d’un featuring aux allures de hit avec “Pirate” de Ninho & Hös Copperfield, à une parenthèse introspective dans Itinéraire d’un bandit de PSO Thug.

Proof, fais les kiffer

Impossible de passer à côté si vous avez vu Validé. Proof, le compositeur de “FLK” (Fais les kiffer), nous a accordé un entretien pour discuter de ce qui s’avère être le titre phare de la série.

Le beatmaker emblématique de Din Records (Médine, Tiers Monde, La Boussole, Brav…) était sur le coup, « dès la naissance du projet ». « On est très proches avec Sam’s […] dès le début du projet Validé il m’en a parlé et j’ai tout de suite dis “j’suis chaud, compte sur moi !” » ajoute-t-il.

Le morceau “FLK”, réunion de Mastar (Sam’s) et d’Apash (Hatik), est certainement le plus marquant de la série. Le mot d’ordre était de faire un son dynamique, et c’est chose faite. Entre deux découpages de prod. dans les couplets (dans les règles de l’art), vient se glisser un refrain terriblement entêtant. « C’est un son instinctif, le plus efficace possible » résume très justement Proof.

La prestation des deux MCs est à souligner, tant ils amènent une énergie folle pour – justement – faire kiffer le public. Comme le résume le beatmaker havrais, « ils ont kické sale, en terme de rythmique ils ont grave respecté le côté nerveux […] mais je le savais très bien, je suis pas surpris avec ces gars-là ».

Saïdou Camara et Hatik, alias William et Clément, deux des rôles titres de la série « Validé »
| ©Camulo James (@camulojames)

Même si l’album souffre des défauts inhérents aux bandes originales (pas vraiment de continuité dans sa construction, thèmes abordés assez similaires), d’un point de vue technique il n’y a rien à reprocher à cette bande originale. Le mixage est parfait, les prods variées et très propres, les rappeurs répondent présent. L’album aux allures de mixtape vient appuyer et donner du corps à une série qui a tous les aspects du succès populaire et commercial.

Sam’s, qui selon Proof « était en quelque sorte “directeur artistique” » du projet, peut être fier de sa bande originale. Si la série est « très crédible » dans sa façon de raconter le milieu du rap, la bande originale n’a pas grand chose à lui envier sur ce point. Penser cet album comme un projet à part entière, même si ce n’est pas sa fonction première, n’a rien de vraiment choquant. La crédibilité, toujours.

Franck Gastambide, réalisateur, créateur & acteur de la série « Validé »
| © Camulo James (@camulojames)

« For us, by us »

Un projet de la sorte reste de toute manière unique dans la scène rap française. La série “Validé” étant elle-même une petite révolution, il lui fallait une bande son digne de ce nom, aux aspects de mixtape terriblement 90’s. On retiendra (entre autre) le passe-passe de Sam’s et Bosh (ou Mastar et Karnage) dans “Yasska“, qui mouillent le maillot devant la caméra et derrière le micro.

Alors qu’une deuxième saison est annoncée, Proof se dit prêt à remettre le couvert. « Même si je ne suis pas approché j’y compte bien ! » répond-il dans un rire. La série et sa bande originale feront certainement hocher la tête aux fans de rap. Même si l’exercice est toujours compliqué, l’équipe chargée de concevoir cet album s’en est sortie avec brio.

On peut se réjouir d’avoir dans nos oreilles un projet aussi qualitatif pour accompagner la toute première série française dans l’univers du rap. D’après Proof, « Franck (Gastambide) et ses équipes » se sont concentrés sur « toute l’approche cinématographique » plus que musicale. Pourtant, à l’écoute, il nous est difficile de croire que celui qui interprète DJ SNO dans la série n’a pas supervisé la production de sa bande originale. Comme pour prouver – une fois de plus – son amour du rap.

On vous laisse avec la bande annonce de “Validé”, on vous en parle bientôt sur https://ihh-magazine.com/ !