Rentrez en Reziztance

Rencontre avec le collectif La Reziztance, une équipe de rappeurs, beatmakers,…qui relève le défis de faire du Rap en 2021 en indé et en collectif!

Interview : La Rédaction

Pourriez-vous vous présenter?
La Reziztance c’est 7 Mc’s issue de tous les départements d’Île de France. On y retrouve Choko, Logik Konstantine, Lordstyle, MLK, Omaz, Rriké et Shydak. La culture hip hop, ses codes, et le respect du fond et de la forme sont les valeurs principales des Reziztants.

Comment se crée le collectif? D’ailleurs collectif? Groupe?
Le groupe s’est créé sous l’impulsion d’un morceau intitulé “la résistance”, réunissant les 7 mc’s de La Reziztance ainsi qu’Arlekin sous l’initiative de Logik Konstantine. Certains d’entre nous se connaissaient déjà, d’autres non mais ça a matché directement, et puis une track en emmenant une autre, nos goûts en matière de rap étant très proche, nous avons naturellement décidé de former La Reziztance pour partager notre vision de ce qu’on appelle du “RAP”.

Un peu d’éclaircissement, pouvez-vous nous en dire plus sur le pourquoi de votre nom, La Reziztance?
La Reziztance c’est le titre du 1er track qu’on a fait ensemble lors de notre première vraie rencontre sur le tournage de la vidéo du morceau. Tout est parti de là. La Reziztance c’est un lifestyle, un mind-set commun qui nous unis, faire comme on veut et pas comme ce que les autres voudraient qu’on fasse, briser les codes et être nous mêmes. Rester libre, conserver l’état d’esprit qui nous a fait kiffer le rap et proposer du gros son à la sauce Double Z.

Comment fonctionnez-vous, il y a des règles que vous vous imposez? Ou tout se passe au feeling, un titre peut venir d’une prod, ou alors d’une vibe ou encore d’une idée?
C’est un mélange de tout ça, mais c’est vrai que ça commence le plus souvent par la prod. Nous sommes pas mal dans le groupe à être emcee et beatmaker, nous avons aussi pas mal d’amis beatmakers qui gravitent avec La Rez. Nous avons donc un large choix d’instrus à notre disposition.
Le plus souvent, l’impulsion est donnée quand un des emcees démarre quelque chose sur une prod, soit un couplet, un refrain, ou un thème. De là ça adhère ou pas, l’esprit de compétition est fatalement présent lorsqu’on se retrouve dans un groupe de 7 emcees talentueux avec chacun un style propre. Ils nous arrivent des fois, de réécrire ou reposer un couplet jusqu’à satisfaction totale, car nous sommes plutôt exigeant envers nous même et on n’hésites pas à se dire les choses pour que chacun donne le meilleur de soi même, d’ailleurs si nécessaire certains n’hésitent pas à retirer leur couplet si ils estiment qu’ils n’apportent pas une plus value. Si ça suit et que le morceau prend forme, il faut ensuite qu’ il passe la sélection pour la sortie d’un projet.

Vous êtes très actifs sur la scène indépendante, vous vous remuez, quel regard vous avez sur la situation actuelle, avec la fermeture des salles, les annulations de festivals…etc?
Le regard que nous avons sur la situation actuelle, c’est d’abord qu’elle est très dure pour tout le secteur artistique et dans le spectacle, et surtout pour nous les artistes indépendants. Nous avions des échéances avec des lives, des concerts et festivals afin de promouvoir notre EP sur scène et confirmer que désormais il faut compter avec nous dans ce rap game. Malheureusement
les mesures sanitaires ont freiné notre élan. Nous sommes un groupe de scène, performer sur scène c’est l’essence du groupe, quand tu as vu une scène de La Reziztance tu t’en souviens car notre jeu de scène est calibré pour le live. Forcément on a fait ce qui nous semblait le plus important dans ces conditions, c’est de fournir un max de contenus (audios, vidéos) et rester très actifs sur nos réseaux pour satisfaire ceux qui nous suivent et nous donnent de la force, vu le nom du groupe on se doit de résister même dans ces périodes contraignantes.

De manière plus factuelle, un Ep vient de voir le jour, “Shenron”, pouvez vous nous en dire plus?
“Shenron” est disponible depuis le début de l’année , c’est notre 3ème EP après “Le Débarquement” et “La Fine Équipe”. Sur cet Ep nous avons travaillés avec plus de beatmakers différents par rapport aux deux premiers. On a voulu proposer plusieurs facettes artistiques tout en restant fidèle à notre identité et notre volonté de kicker en bonne et due forme. C’ est un EP travaillé comme un album dans la forme. On a pris plus de temps que prévu car à la base on partait sur un 5 titres et le covid nous ayant offert un passage dans la salle du temps, on a souhaité proposer plus de morceaux, ce qui nous a permis de rajouter le morceau en feat avec Don Ricardo De Lamifa intitulé “Dame Misère”, par exemple.

D’ailleurs “Shenron”, c’est le dragon de Dragon Ball, pourquoi cette référence?
La référence est simple, l’œuvre d’ Akira Toriyama “Dragon Ball” nous touche particulièrement et elle parle à tout le monde. Elle est intergénérationnelle comme notre musique. Si tu demande à un darron de 40ans et à un gamin de 15ans s’il connait Dragon Ball certainement qu’il te répondra oui. C’est la base de notre musique, on veut pouvoir toucher un maximum de personnes de tous types et de tout âge. En ce qui concerne le Dragon c’est l’entité suprême. Nous nous voyons un peu comme les 7 boules de cristal qui, une fois réunies, font apparaître le Dragon. SHENRON c’est le bon son qu’on vous donne au moment où le public en a le plus besoin.

Vous êtes du genre a sortir tous vos sons sur un Ep ou il y a déjà des titres qui sont prêts et qui n’attendent qu’à sortir?
Nous sommes 7 et très productif, vous n’imaginez même pas le nombre de track qu’on a en stock. Du coup la sélection n’ est pas simple surtout dans un groupe de 7. Nous avons donc du stock de côté et on a déjà initié de nouveaux morceaux qui sont déjà prêts à partir au mix.
On fait aussi pas mal de collabs sur d’autres projets avec d’autres artistes et beatmakers, (La Vilerie, Inch Beats, Xana, etc…) La Reziztance est sur tous les fronts. Même quand on ne sort pas d’ EP ou d’albums, on continue de fournir du bon son. On donne à SHENRON toute l’attention qu’il mérite pour le moment et dès l’instant ou le dragon ira se reposer, on sortira des nouveaux
sons.

C’est votre 3e projet ensemble, déjà, comment le gérez-vous à la différence de vos projets solo?
Vous vous doutez bien que les délibérations sont très mouvementées. Mais on a nos petites astuces pour se mettre d’accord, par exemple le vote. C’est la majorité qui remporte mais la minorité sait ravaler sa fierté pour l’intérêt du groupe. Vu tout le temps que la musique nous fait passer ensemble en parallèle de nos vies de famille respectives, nous sommes comme une vraie fratrie, avec ses hauts et ses bas, mais notre union est solide comme le prouve nos 3 projets. Donc pour faire simple en groupe on se concentre sur les intérêts communs alors qu’en solo on peut se permettre plus de liberté que ce soit les thèmes, le choix des prods, la réalisation des clips et aussi la manière de promouvoir nos projets.

La suite, quelle est-elle? Qu’avez vous prévu?
On prépare les prochains clips issue du Ep Shenron. On continue la promo. On attend avec impatience la reprise des concerts afin de pouvoir remonter mettre ce feu sur scène. Sinon comme évoqué, on a déjà commencé des nouveaux morceaux donc on recommande à ceux qui veulent être au cœur de notre actu de nous suivre sur nos réseaux pour ne rien louper.
Sur les prochaines sorties on va surtout chercher à conserver la cohérence artistique et à renforcer notre univers. Des projets solos actuellement en préparation vont émerger dans les mois à venir, notamment Shydak prépare une tape (Walking Sound) et un album solo avec Kyo Itachi. Lordstyle finalise son solo produit par Jimmy Jay. Rriké, Omaz, et Konstantine sont également sur leurs projets perso. Choko avec son autre groupe la Mauritian All Stars est sur un album.
On est en train de monter une marque de sappe (La Rez Clothing) certains produits sont déjà visible dans nos clips (Haïsseurs et Prise d’otages) Bref, vous l’aurez compris, c’est toujours aussi intense dans la Rez, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer. No days off! On résiste! Rejoignez La Reziztance!