Return to Cloud Cockoo Land : Le duo WaMo sort la troisième partie de son album qui fait rêver

Wapi et Remo, sous leur diminutif WaMo, ont sorti début juillet leur EP Return to Cloud Cuckoo Land, troisième partie d’un album étalé sur plusieurs mois. Un opus qui invite les auditeurs à s’évader, tout en regardant en face les problèmes que rencontrent la société.

Article par : Nicolas Sadourny

Cloud Cuckoo Land : une expression anglaise pour désigner l’état d’esprit d’un individu qui cherche à s’évader dans un monde idéal. Cet état d’esprit, le groupe WaMo cherche à le reproduire à travers ses quatre EP publiés au cours de l’année 2021. En juillet, la troisième partie de cette compilation a été mise en ligne sur Bandcamp : “On voulait faire un long format plutôt qu’un simple EP de sept titres” explique le rappeur Wapi. ” Cela nous permettait de proposer beaucoup de morceaux tout en maximisant notre visibilité sur le long terme“.

Cet EP baptisé Return to Cloud Cuckoo Land marque le retour du duo avec une oeuvre aux inspirations multiples, résultat des origines musicales différentes des deux artistes selon Wapi : “On a insufflé de la trap dans cet album mais aussi du bon vieux hip hop, avec un côté un peu old school“.

L’EP propose des titres au son psychédélique, avec une idée d’emmener ailleurs celui qui écoute : “Avec Remo on a voulu créer un album un peu refuge, qui permette de s’évader” explique Wapi. “On avait cette idée de trip un dingue, qu’on a ensuite essayé d’illustrer dans le clip“. En effet, le groupe a accompagné cet EP d’un clip aux accents estivaux sur les falaises près de Marseille. Des couleurs vibrantes et une promesse d’évasion pour la suite : “On a de la chance d’avoir des spots magnifiques à Marseille, alors avec Remo on est partis faire le clip et en même temps on a pu nager, s’éclater…

S’envoler en gardant les pieds sur terre

Si le premier objectif de cet EP est l’évasion, le groupe choisit tout de même de mettre en lumière leurs inquiétudes sur le monde d’aujourd’hui et de demain. Père de famille, Wapi partage ses craintes notamment dans le titre How Dare You, qui reprend le célèbre discours de Greta Thunberg : “On est des parents, on pense à nos enfant qui vivent dans un système qui fait l’autruche face aux problèmes du monde. J’ai utilisé une métaphore dans une chanson il y a quelques mois en disant que la mer brûle, et on a tous vu le Golfe du Mexique s’embraser“.

Un discours que les deux artistes tiennent sans vouloir tomber dans le cliché du rap conscient :”On n’est pas là pour faire la morale. On tient simplement à aborder ces sujets qui nous paraissent importants en tant qu’hommes et en tant qu’artistes“.

Deux artistes en symbiose

Wapi et Remo travaillent en collaboration depuis six ans. Le premier s’occupe des textes tandis que le second gère les instruments. Une union qui fonctionne très bien selon le rappeur :”On commence souvent par composer la musique, puis viennent les textes. Je décris à Remo le style instrumental dont j’ai besoin, et on tombe presque toujours d’accord dès le début. Artistiquement, lui et moi parlons la même langue“.

Wapi et Remo lors du tournage de leur clip Retour à Cloud Cuckoo Land

Le duo WaMo ne compte pas s’arrêter à cet album dont la quatrième et dernière partie devrait bientôt sortir. Une collaboration est prévue aux alentours de fin 2021 avec le rappeur New-Yorkais Oddateee : “Cette collab nous permettra de faire du rap un peu classique avec des bons vieux samples. Et après ça, on a encore pleins d’idées et de projets à faire ensemble“.

Pour écouter l’EP Return to Cloud Cuckoo Land, c’est ici : https://wamo.bandcamp.com/album/return-to-cloud-cuckoo-land