DSC_0488

iHH™ LIVE REPORT : Rencontre avec Demi Portion à Rombas

Texte : Sébastien Muzi et Maude Jonvaux
Photos : Maude Jonvaux

Demi Portion est un infatigable de la route. Presque constamment en tournée, il distille sans compter sa générosité et son énergie à un public fidèle. Pour le rappeur originaire de Sète, nul besoin de défendre un nouveau projet à chaque trimestre. Sa musique est à l’image de sa personnalité, riche et indémodable. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec lui sur sa tournée et sur le Demi Festival lors de son passage en Lorraine, à l’Espace Culturel de Rombas.

Demi Portion, l’homme de scène

Demi Portion est un artiste complètement indépendant et hyper actif. Ce n’est plus à prouver, le rappeur sétois est un homme de scène. Pour 2019, 25 dates à venir jusqu’au Demi Festival. « Cette fois on fait plein de petits villages qu’on a jamais fait », nous explique t’il. « Il y a plein de petits patelins où nous n’avions jamais joué alors c’est très sympa ».

Depuis ses débuts en 2005, et plusieurs albums à son actif (dont les excellents Dragon Rash, 2 Chez Moi, et Super Héros), le rappeur n’a de cesse de sillonner les routes de France à la rencontre de son public. Sur scène, le show est toujours explosif, naturel et sincère.

Le paysage rap est un train lancé à grande vitesse. Mais là où certains se sentent un devoir de produire de la nouveauté constamment, Demi Portion fait preuve d’une grande mesure et de sagesse. « Regarde Kacem Wapalek, il tourne depuis des années avec le même album ! ». Demi Portion avance avec de solides moteurs: indépendance, authenticité et générosité

A contre courant des pratiques usuelles du hip-hop, Demi Portion ne sort pas un album tous les 6 mois. Pas de nouveaux singles depuis « Super Héros » (mai 2018), mais une énergie dévorante qui vient défendre une superbe discographie sur scène, à chaque concert.

Le Demi Festival, rendez vous unique du rap français  

« La programmation pour cette année est à 98% bouclée » nous annonce Demi Portion avec un grand sourire. La formule ayant faite ses épreuves sur les précédentes éditions, c’est avec un plaisir sincère que Rachid nous confie que sa hâte est grandissante. 

La cerise sur le gâteau vient avec la nouvelle que les subventions accordées par la ville de Sète ont été revues à la hausse. A vrai dire, il n’y a rien de surprenant, Demi Portion est passé maître dans l’art de cultiver la convivialité et lors de notre passage en août dernier au Théâtre de la mer de Sète, nous avions été frappés par l’esprit de grande famille qui règne au sein du Demi Festival. « Cette année, comme lors de la précédente édition, il y aura un jour gratuit. La ville nous confie le Canal Royal, c’est là où ont lieu les joutes pendant l’été. C’est leur terrain de jeu et ils nous filent l’endroit pour chanter et faire du rap ! C’est génial » ! Avec toutes ces bonnes ondes, nous ne sommes pas surpris que la ville qui l’a vu naître et grandir veuille appuyer davantage l’initiative.

Quand il se remémore les moments passés sur le Demi Festival, Rachid nous confie : « J’ai même reçu sur Insta un message d’une nana et d’un mec qui se sont rencontrés sur le festival et… ils viennent d’avoir un enfant ! C’est dingue non cette histoire ? Juste par rapport aux rencontres, c’est vraiment beau. » La boucle est bouclée. 

Ce qui fait également la singularité de l’artiste, c’est son statut que l’on pourrait qualifier comme « à cheval » sur deux générations, l’ancienne avec ses compères d’Oxmo Puccino, ATK ou encore 3ème Oeil, et la nouvelle avec Rémy, Nemir, Josman… Lui, décide d’unir l’ensemble, de rassembler, à l’occasion du Demi Festival.

Le faire, mais le faire en famille.

A Rombas, le public est venu nombreux pour l’applaudir. Demi Portion monte sur scène et entraîne en un claquement de doigt son auditoire pour une heure et demie de concert. On ouvre avec « Souvenirs », morceau ultra efficace dont les paroles sauront s’incruster dans les mémoires des plus récalcitrants. Le rappeur prend le temps, salue la foule, enchaîne avec le tendre « Petit Bonhomme », puis avec des morceaux marquants comme « On m’a dit » et «Hip Hop ». On n’aura de cesse de le rappeler, Demi Portion voue une importance primordiale à la famille, au fait d’avancer avec une équipe solide et ainsi propager la vibe au public. 

Pour le morceau suivant, Rachid donne humblement la scène à son backeur de longue date Mono, qui fait découvrir au public le morceau « Indépendant » issu de son premier album « Stéréotypé » sorti le 15 février 2019. Nous vous reparlons très prochainement de ce rappeur, le projet mérite que l’on y prête l’oreille ! 

DJ Rolxx et Mono, une équipe soudée

Dans la foulée, Demi Portion se lance dans une superbe a capela, puis distille « Poignée de Punchlines 2 » et « Mon Dico ». Au passage, il ne manque pas l’occasion d’en placer une pour son charismatique DJ Rolxx, qui par sa gestuelle et sa communication avec le public ne démérite pas.  Les trois compères descendent ensuite dans la foule, DJ Rolxx équipé d’une MPC strappé à la taille. La cohésion est impeccable et l’assemblée ne fait plus qu’un. Le public est ravi et on se croirait presque en plein cypher. En remontant sur scène, Rachid en profite pour inviter quelques rappeurs locaux, le temps d’un freestyle. C’est spontané, c’est bon enfant, mais ça reste pro : c’est Demi Portion

Le concert progresse en emmenant la foule sur chaque facette du rap de Demi P, connu autant pour ses belles introspections que ses refrains viraux. On aura donc encore le droit aux très forts « Arrête » et « Peur » mais aussi à « La Sirène » et à un texte en hommage à la Fonky Family. La prestation se termine en apothéose avec l’inoubliable « Super Héros », scandé par les fans. 

En attendant l’été 

Demi Portion, par tout ce qu’il représente, occupe une place primordiale au sein du rap en France. Il est vecteur de valeurs fédératrices et de partage qui ont fait et font encore l’essence du hip hop. C’est un artiste complet, autant lorsqu’il embrasse la scène que lorsqu’il organise son « festival à la maison ». Lorsqu’on rassemble tous ces éléments, il n’y a aucune surprise à voir l’écho du rappeur auprès du reste de la profession. 

Pour notre part, nous ne pouvons qu’attendre impatiemment l’été pour retourner fouler le sol du magnifique théâtre donnant sur la mer à Sète. Nous ne manquerons pas de vous communiquer toutes les informations sur le Demi Festival 2019, restez donc vifs !