ihh-mag-reagga-sumfest-2016-10

Retour en images sur le Reggae Summerfest 2016

Plus grand festival de Jamaïque, le Reggae Sumfest voit passer depuis 1993 toutes les stars reggae /dancehall imaginables (The Mighty Diamonds, Toots & the Maytals, Vybz Kartel, Capleton…) et invite même parfois de grosses pointures du hip hop mondialisé (50 Cent, Rihanna, Usher). Retour en images sur l’édition 2016 qui accueillait entre autre Beenie Man, Popcaan et le vétéran Super Cat à Montego Bay.

Le Reggae Sumfest est le plus gros festival de reggae-dancehall en Jamaïque

La tête d’affiche de l’édition 2016, Super Cat, sur la scène du Catherine Hall de Montego Bay.

Super Cayt est connu par les fans de hip hop pour avoir offert à Biggie Smalls a.k.a. The Notorious B.I.G. son premier enregistrement officiel (sur le remix de “Dolly My Baby” produit par Bad Boy en 1993).

Le deejay vétéran a enchaîné les classiques, prouvant au passage qu’il n’avait rien perdu de son phrasé légendaire sur “Vineyard Party”, “Jamaica Jamaica”, “Dem No Worry We”, “Mud Up” ou “Si Boops Deh!”, ses morceaux les plus connus.

La nouvelle star du dancehall, Popcaan, qui a notamment posé avec Drake sur le morceau “Controlla”.

Fidèle à lui même, Barrington Levy, légendaire interprète de “Murderer” et “Here I Come” a signé une nouvelle grosse performance sur scène

Backstage, les danseuses de la diva du dancehall, Spice, réputée pour ses chorégraphies sulfureuses.

Beenie Man débarque sur scène au petit matin, et balance “I’m Okay/Drinking Rum and Redbull”

Le rappeur new yorkais et ex-boyfriend de Nicki Minaj, Safaree Samuels, a fait une apparition surprise au festival, aux côtés du deejay vétéran Bounty Killer

Shyne, ancien de l’écurie Bad Boy, en interview dans les coulisses du Reggae Sumfest. L’apparition sur scène de l’ex-protégé de Puff Daddy a été l’autre événement de cette édition 2016 du Reggae Sumfest. Alors que le boss du label Downsound Records, Joe Bogdanovich, qui a repris en main l’organisation du festival, avait annoncé une affiche 100% jamaïcaine et dancehall, sans artiste hip hop comme les années précédentes, Shyne s’est pointé au Catherine Hall de Montego Bay pour interpréter “Bad Boyz”, avec Barrington Levy. En backstage, le rappeur du Belize en a profité pour faire le point sur sa carrière avec les journalistes présents sur place. Shyne a confié qu’il travaillait sur un album avec des artistes dancehall, et qu’il s’était déplacé en Jamaïque pour faire avancer le projet.