BCK MIR PRODIGY

Mix : Prodigy par les samples

Albert Johnson a quitté cette Terre infernale le 20 juin 2017 des suites d’une maladie génétique incurable aux airs de malédiction. Membre fondateur d’un groupe sans qui le rap, notamment français, n’aurait pas le même visage, il a reçu à sa mort une pluie d’hommages plus que mérités, et restera à jamais une des plus grandes légendes du hip-hop, une de ses plumes les plus acerbes et virtuoses, une de ses voix les plus intenses.

L’émission Black Mirror, qui participe régulièrement à iHH™ Magazine, a suivi sa ligne habituelle pour lui faire honneur, en remontant le cours du temps à la recherche des boucles qui ont forgé l’identité de Mobb Deep et du grand Prodigy. Une sélection de deux heures, en mode sampleur/samplé, pour montrer une fois de plus que le hip-hop et ses grandes figures ne viennent pas de nulle part, mais se sont nourris de toutes les musiques qui les ont précédés pour perpétuer la longue tradition de la musique noire et faire de la douleur une âcre beauté.

Retrouvez dans le prochain numéro du mag’, à sortir très bientôt, une longue interview rétrospective de Mobb Deep réalisée en 2014.

Pour télécharger le mix : Rest In P.
Pour télécharger la playlist : QB


Black Mirror, émission hip-hop :
En partant du sample, élément de base du hip hop, Black Mirror essaye de remonter le cours de l’histoire, de retourner aux racines d’une musique qui a commencé par regarder vers son passé pour aller de l’avant. Et cette histoire est avant tout une histoire sociale, celle du peuple noir aux USA, déporté d’Afrique, réduit à l’esclavage pendant des siècles, puis soumis à la ségrégation, aux lois Jim Crow, au lynchage. De la plantation au ghetto, de l’esclavage légal à l’esclavage salarié. C’est aussi l’histoire d’un soulèvement, des révoltes d’esclaves aux émeutes de Detroit, des églises noires au Black Panther Party, du blues aux block-parties.
Chaque semaine, un épisode thématique de deux heures : les work songs, les spirituals, Stagger Lee, Watts 1965, Los Angeles 1992, le rap US indépendant, la Jamaïque, James Brown… On y écoute beaucoup de musique, on y apprend deux ou trois trucs, on y partage l’amour de cette culture. Black Mirror, c’est aussi un blog avec plein d’infos, des vidéos, et où on retrouve toutes les émissions en podcast ainsi que les playlists téléchargeables : www.blackmir.blogspot.com