cv_long

Le Cabaret Vert : un festival durable

Texte : Maude JNVX

Du 22 au 25 août prochain, tu pourras venir te la couler douce à Charleville Mézières pour finir l’été en musique dans un écrin de verdure ! Le Cabaret Vert déploie une fois de plus une excellente programmation et, pour ne rien enlever au plaisir, le festival met en place une charte durable qui le place comme fer de lance des événements culturels de l’été avec une forte prise de position écologique.

Un festival qui réduit d’années en années sa production de déchets, qui refuse les partenariats avec les grandes marques de l’agroalimentaire, qui ne propose que des produits glanés à moins de 200 km dans l’ensemble de ses bars et restos, il faut reconnaître que cela vaut le détour.

Une charte écologique et durable

Cette année, tous les intervenants, les prestataires, les partenaires, les bénévoles du festival ont signé les Engagements 2019 – 2025 pour un Cabaret Vert durable et solidaire, avec des objectifs long terme et d’autres dès cette année. Un véritable engagement concret, chiffrable, réel. Histoire que cet idéal ne soit pas que des mots jetés en l’air. Parmi ces 12 objectifs : « maintenir la biodiversité », « préserver les ressources », « soutenir la diversité culturelle », « maîtriser la consommation d’énergie », « mobiliser et sensibiliser ». Des leitmotivs qui servent également d’indicateurs pour tirer un bilan annuel à l’issue du festival, et progresser d’années en années.

Comme toujours, le Cabaret Vert essaie de minimiser son empreinte écologique. Adieu le plastique, pas de tokens en plaquette, et si les gobelets sont à usage unique, ils sont tous recyclés pour être revalorisés ensuite (en sièges pour bébés par exemple !). La monnaie du festival, le Bayard, est en métal, indéfiniment réutilisable et produit par une entreprise 100% ardennaise, tout en rendant hommage au passé industriel des Ardennes. Classe.

L’énergie renouvelable pour limiter l’impact environnemental

Un festival, c’est beaucoup d’énergie dépensée. Alors, le Cabaret Vert essaie de trouver des alternatives pour minimiser son empreinte écologique. Afin de maîtriser sa consommation d’énergie et limiter son impact environnemental, le festival a pour objectif de s’approvisionner à 50% en énergie renouvelable d’ici 2025.

Et c’est en bonne voie : cette année, le festival s’est mis en cheville avec Enercoop pour le développement d’un plan énergétique plus écologique, économique et social. Enercoop est une coopérative qui met en relation les petits producteurs d’énergie renouvelable (éolien ou photovoltaïque) et les particuliers. En l’occurrence, le particulier sur le festival, c’est le festival. Tous les compteurs provisoires mis en place dans ce cadre seront donc approvisionnés entièrement par Enercoop. D’après les deux éditions précédentes, cela correspond à environ 22 000 kWh, soit la consommation annuelle d’une maison de 150m² qui se chauffe à l’électricité.

Recyclage et valorisation des déchets

Ici, on valorise aussi les bio déchets en compost, l’huile de friture est collectée et retraitée, même la vaisselle est compostable ! Ce n’est pas tout, 365 bénévoles, sur les 2293 présents, sont dévoués au développement durable ! On en compte 182 rien que pour le ramassage des déchets. Et sur le site, ça se voit.

Même si les habitudes des festivaliers évoluent dans le bon sens, on ne peut s’empêcher de penser à tous ces petits déchets qui viennent recouvrir les sols des festivals au fil de la nuit. Au Cabaret, tout est propre, et tout est fait également pour sensibiliser le public avec de nombreux points d’informations. Des hôtels à insectes sont même installés dans les arbres ! De quoi les mettre à l’abri le temps de la fête ou les inciter à revenir, il faut bien partager l’espace .

Toujours plus vert, le Cabaret proposera cette année une nouveauté ! Audrey Speyer, jeune et prometteuse designer, viendra tester pour la première fois sa trouvaille : un champignon mangeur de mégots. Vous avez bien lu, le mycelium digérera vos cigarettes en deux semaines contre deux ans dans la nature !

Vous l’avez bien compris, on vous encourage vivement à aller (re)découvrir ce festival ardennais très innovant et inspirant ! Alors, rendez vous au Cabaret Vert du 22 au 25 août !