Ninho Toulouse octobre 2019

IHH™ LIVE REPORT : Ninho au Zénith de Toulouse

Après avoir sorti son album “Destin” le 22 mars dernier, Ninho a vu sa popularité s’accroître de semaine en semaine. Disque d’or en 1 semaine, le projet est aujourd’hui triple platine. Pas étonnant alors de voir la fosse du Zénith de Toulouse pleine, et les gradins bien remplis. 

Dans la plus grande salle de la ville rose, ce vendredi 25 octobre, il est 21 heures pétantes. Les lumières s’éteignent. Les lettres du mot “Destin” dispersées sur la scènes s’allument. Les premières de secondes de la prod de “Goutte d’eau” retentissent, et se répètent en boucle, tenant le public impatient en haleine. Ninho se fait désirer, et il a de quoi. Enfin, on entend la première basse du morceau, et les lettres de “Destin” deviennent bleues. La foule crie, les flash des téléphones illuminent la salle comme des étoiles. Le rappeur apparaît, en haut d’un podium, les bras en croix pour représenter le T de Destin, comme sur la pochette de son album. Il commence son morceau, mais sa voix n’est pas nécessaire pour que les paroles résonnent tant le public chante à l’unisson. C’est le début d’un concert, rythmé par les nombreux hits de Ninho

Ses projets “Comme prévu”, “M.I.L.S. 2.0” et même  “M.I.L.S.” ont aussi été mis à l’honneur. On a notamment entendu les morceaux “Roro“, “M.I.L.S. 2.0” ou “Dis moi que tu m’aimes“. Ce dernier est arrivé dans une parenthèse romantique, avec un éclairage rosé. Plus tard, ce sont les nombreux featurings de Ninho qui sont mis à l’honneur. C’est à ce moment précis qu’on se rend réellement compte du nombre de hits qu’il a créé. Papers” avec Zola, Longue vie” accompagné de Sofiane et Hornet la Frappe, “Maman ne le sait pas” feat. Niska… On ne les compte plus. Le rappeur est loin d’avoir négligé ses sons solos. “Jeune Lossa”, “Paris c’est magique“, et j’en passe, tous ont été apprécié à leur juste valeur.

Il y aura peu de jeu de scène du rappeur pendant l’heure et demi de concert, si ce n’est des échanges avec son backeur, et un battle avec cette même personne en se partageant le Zénith de Toulouse. Mais sa prestance et l’impact de ses sons suffisent à occuper l’espace. 

Ninho explique dans le titre “Rose” qu’il ne se voit pas mourir en star de hip-hop, mais pour l’instant il est parti pour…