Band-Shot-3

iHH™ INTERVIEW : Sen Dog, Cypress Hill

A l’occasion de la date de Cypress Hill à la Rockhal (Luxembourg) le 9 juillet prochain, on a eu la chance de discuter avec l’emblématique Sen Dog. Retour avec lui sur la longue carrière du groupe et leur dernier album, “Elephants on Acid“, premier album studio du groupe après 8 ans d’absence, sorti en septembre 2018. 

“C’est un bonheur pour nous de savoir que le public est toujours au rendez-vous.” 

Sen Dog : Salut ! Comment ça va ?

iHH™ Magazine : Ca va bien et toi ?

Sen Dog : Super merci !

iHH™ Magazine : Pour commencer, c’est un honneur de pouvoir discuter avec toi aujourd’hui.

Sen Dog :  Merci beaucoup, j’apprécie.

iHH™ Magazine : Parlons du nouvel album, bravo à toute l’équipe !

Sen Dog : Merci, on a beaucoup travaillé dessus. On a enregistré le projet, puis à deux ou trois reprises, on a tout recommencé. Il fallait qu’on s’assure que Dj Muggs et que toute l’équipe était satisfaite du résultat. On n’avait rien sorti depuis huit ans, et on s’est rendus compte que les fans nous attendaient, ça nous procure indéniablement un sentiment de réussite.

iHH™ Magazine : C’est vrai que ça représente beaucoup de travail, et cela faisait un long moment qu’on vous attendait !

Sen Dog : Oui, on savait qu’il y avait une attente de la part de notre public. On ne savait pas exactement quand l’album allait sortir, et on ne voulait pas que ça prenne autant de temps mais je ne pense pas que ça se reproduira (pour le suivant). C’est un bonheur pour nous de savoir que le public est toujours au rendez-vous.

iHH™ Magazine : Aviez-vous la pression lors de l’écriture de cet album, devait-il être “spécial”, huit ans après le précédent ?

Sen Dog : Bien sûr ! Après huit ans d’absence, les fans pourraient tout simplement se dire: « laisse tomber, ça n’a plus aucun intérêt ». Là, c’est très spécial, ça nous a pris tellement de temps. Comme je disais, ça aurait pu prendre une toute autre direction, on aurait pu juste décider qu’à partir de maintenant on ne faisait que des tournées sans sortir d’albums, mais on a dépassé ça. On a traversé cette période. On est là, on a déjà même un autre album, pratiquement prêt à sortir, c’est dans les tuyaux.

iHH™ Magazine : Ah ? Vous avez déjà un nouvel album tout prêt ? C’est pour cette année ou pour 2020 ?

Sen Dog : Très certainement pour 2020 !

iHH™ Magazine : Excellente nouvelle !

Sen Dog : Oui, c’est un bon album !

iHH™ Magazine : On a hâte d’entendre ça.

Sen Dog : Ouais, je pense que 2020 sera l’année propice pour cet album.

“Muggs est l’un des meilleurs producteurs dans le game actuellement.”

iHH™ Magazine : Merci pour cette info ! Pour revenir sur “Elephants On Acid“, c’est le premier album composé intégralement par Muggs depuis 2001 ?

Sen Dog : Effectivement ! Cela faisait de nombreuses années que Muggs n’avait pas produit un album pour nous en entier.

iHH™ Magazine : J’ai lu que Muggs avait rêvé d’un voyage psychédélique et que cette idée a donné la première direction de l’album. Comment avez-vous fait, avec le groupe, pour vous réunir afin de vous plonger dans ce projet ?

Sen Dog : En premier lieu, on était déterminés à collaborer de nouveau avec Muggs. Cela allait dans les deux sens en fait, il voulait bosser avec nous, on voulait rebosser avec lui. Lorsqu’on a rassemblé les troupes, qu’on savait que Muggs allait faire cet album, il nous a expliqué sa vision pour celui-ci. Un trip psychédélique. On a tous accroché à l’idée, c’est aussi pour ça qu’il est l’un des meilleurs producteurs dans le game actuellement. Ses idées, pour nous, pour Cypress Hill, ses idées sont toujours aux antipodes de ce que les autres font. C’est pourquoi on ne sonne pas comme tout le monde, comme la “musique d’aujourd’hui”. Travailler avec Dj Muggs, c’était vraiment ce qu’on voulait, on est tous attentifs à ce qui se fait actuellement, on savait qu’avec lui ce serait différent.

iHH™ Magazine : L’esthétique de cet album est vraiment unique. Lorsqu’on le replace au milieu de votre discographie, il dénote de par sa couleur, ses thèmes et ses sonorités !

Sen Dog : Oui, c’est ce que Cypress fait tu sais ! Nous n’avons pas peur d’expérimenter, d’explorer de nouveaux sons. On aime le challenge et on veut être les meilleurs. Muggs nous a offert cette opportunité. Nous ne sommes plus les mêmes que dans les années 90. A l’époque, les albums se vendaient par millions. Pour Cypress Hill, cela reste très important que l’intégralité de l’album soit excellente, pas un morceau par ci, un morceau par là. Nous avons envie de faire des albums complets et excellents de bout en bout.

iHH™ Magazine : L’histoire que raconte “Elephants On Acid” semble paver le chemin d’une descente aux enfers, d’un plongeon dans la folie. La qualité narrative est proche d’une trame de cinéma, un peu comme dans “Alice aux Pays des Merveilles“.

Sen Dog : Merci ! Lorsque le groupe se réunit au studio, nous trois, c’est là que la magie opère et que des choses intéressantes surgissent dans nos esprits. Pour cet album, on a tous fait preuve d’une grande concentration, de réflexion, tout en gardant notre empreinte, notre style. C’est pour toutes ces raisons que le rendu final de l’album est si particulier et si bon.

“Si tu as de la bonne musique, tu n’as ensuite aucune limite en terme de paroles.”

iHH™ Magazine : Lorsque Muggs s’est occupé de la composition, il a puisé dans des sonorités à la fois orientales et psychédéliques. A quoi cela vous a-t-il fait penser, B-Real et toi ?

Sen Dog : On tâche de garder un esprit très ouvert ! Si tu as de la bonne musique, tu n’as ensuite aucune limite en terme de paroles. Tu fonces. C’est ce dont on a besoin en tant que rappeurs. Il faut rester ouvert, ne pas s’infliger de restrictions, afin d’être les meilleures versions de nous-mêmes.

iHH™ Magazine : Je comprends. L’introduction: “Tusko” est une référence au célèbre éléphant, décédé suite à des expérimentations avec du LSD. Cela me fait penser à “Within You, Without You” des Beatles, sur l’album: “Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band“.

Sen Dog :  Wow ! Merci ! C’est un super compliment. On n’essayait pas de faire comme les Beatles, on voulait juste être nous mêmes, mais c’est une comparaison géniale.

iHH™ Magazine : C’est mérité !

Sen Dog : *rires*

iHH™ Magazine : Vous avez récemment obtenu votre propre étoile sur le Hollywood Walk Of Fame.

Sen Dog : Oui !

iHH™ Magazine : Est-ce que cette reconnaissance représente beaucoup pour vous et pour votre carrière ?

Sen Dog : C’est une reconnaissance immense, c’est l’un de ces trucs que tu n’imaginerais jamais arriver ! Tout au long de notre carrière, on ne s’est jamais imaginés avoir l’étoile Cypress Hill à Hollywood. Les artistes que nous sommes, jamais ! Lorsqu’on a reçu l’info, on était très excités et mêmes un peu nerveux. C’était une superbe journée, tous nos amis étaient présents. Mr. Chuck D de Public Enemy était là, Tom Morello de Rage Against The Machine. Magnifique journée, presque irréelle. C’est juste arrivé quoi, c’était fou. On y est désormais, on y est pour toujours, sur le Walk of Fame. La sensation est unique, on est fiers de faire parti de ça. Cette étoile fait partie de notre héritage, c’est hallucinant.

iHH™ Magazine : Vous ne l’avez pas volé, vous êtes de véritables “Rockstars” !

“Cette étoile représente un ancrage, on est super heureux et fiers. “

Sen Dog : *rires* Merci beaucoup. Nous savons qui nous sommes, ce que nous faisons et nous sommes reconnaissants des gens qui nous suivent. Cependant, tu ne sais jamais ce qui arrivera demain. Cette étoile représente un ancrage, on est super heureux et fiers.

iHH™ Magazine : Votre carrière au sein du hip hop perdure solidement, quel est le secret pour jouer le long terme, à votre avis ?

Sen Dog : Avant tout, il faut considérer les membres de ton équipe comme des amis. Plus encore, comme ta famille, réellement. Il faut qu’il y ait du respect, dans un sens comme dans l’autre, toi vis à vis de tes coéquipiers, et eux vis à vis de toi. C’est aussi super important d’apprécier chaque instant qui nous est offert, et apprécier la chance qu’on a de vivre ces moments. Le plus important, c’est vraiment le respect. Pour Cypress Hill, on se rend compte qu’on a crée quelque chose de spécial lorsqu’on était jeunes, et on a réussi à garder cet engouement jusqu’à aujourd’hui, 30 ans plus tard. Le fait d’être reconnaissant, cela fait également parti de notre héritage. Il faut garder ça toute sa vie, le nourrir presque comme un nourrisson. Je pense que c’est comme ça qu’on parvient à la longévité et au succès. De nombreux très bons groupes sont tombés en morceaux pour une raison ou pour une autre. C’est triste. Nous, c’est notre amitié qui nous lie. On était potes avant de commencer Cypress Hill, et nous serons potes après Cypress Hill. Voilà, c’est vraiment ce que j’essaye de dire, c’est ce qui explique notre longévité. Nous nous respectons, nous respectons ce que Cypress Hill a accompli. On ne fera jamais de tournée d’adieu, ou un truc du genre, on veut que notre héritage reste intacte. On veut que cela reste quelque chose que nos fans partout dans le monde respectent. Un peu comme Metallica ! Tu vois certains groupes comme ça qui existent depuis 30 ou 40 ans. Nous aspirons à la même chose ! On garde ça en tête, on tâche d’avoir le plus grand des respects lorsqu’on pense à l’identité de Cypress Hill, l’un des groupes leaders de la musique actuelle, depuis 30 ans. Nous sommes des pionniers.

“On est en studio et on enregistre de grosses nouveautés”

iHH™ Magazine : A quel point cela t’avait manqué de travailler en famille, avec tes amis ?

Sen Dog : Énormément ! Tu sais, je suis pote avec Muggs depuis qu’il a 15 ans. C’était génial d’être ensemble au studio, dans la cabine etc. C’était une bonne chose. On est vraiment contents d’avoir pu faire un pas les uns vers les autres pour être enfin réunis. Le futur s’annonce bien !

iHH™ Magazine : Dernière question, tu as sorti un EP l’an dernier avec ton groupe Powerflo: “Bring That Shit Back“, un album prévu aussi pour ce projet ?

Sen Dog : Oui ! Le premier album, éponyme, est sorti en 2017. L’EP est sorti ensuite car le label nous mettait la pression ! Mais on est entrés en studio récemment et on en est à la pré-production du second long format. Je ne suis pas en mesure de te dire quand il sortira, mais on est en studio et on enregistre de grosses nouveautés !

iHH™ Magazine : Ca marche, on va patienter comme il se doit alors ! Merci beaucoup pour ton temps Sen. On vous souhaite le meilleur pour la tournée en Europe. On sera présent pour votre date au Luxembourg d’ailleurs !

Sen Dog : Génial ça ! Tu viendras nous dire bonjour !

Cypress Hill en concert à la Rockhal le 9 Juillet 2019
Page Facebook
Site de la Rockhal

Interview de DJ Muggs dans le prochain numéro de iHH™ Magazine  ! 

Maude JNVX