image-future-save-me-cover (1)

EP : Future, “Save Me”

Texte : Aymerick Roussas

Le 7 juin dernier, Future, le MC d’Atlanta sort son deuxième projet de l’année 2019. Après “Future Hndrxx Presents: The WIZRD” sorti en janvier dernier, l’interprète de Mask Off revient avec un premier EP intitulé “Save Me” qui dépeint une vie tourmentée.

Des images qui valent mille mots

Qui dit nouveau projet, dit nouvelle pochette. Très noire, on y voit une croix et le portrait d’une jeune femme. C’est celui de Babette « Babsi » Döge, la plus jeune victime de la drogue recensée en Allemagne. Décédée à l’âge de 14 ans en 1977 des suites d’une overdose d’héroïne, l’histoire de l’adolescente a été retranscrite dans une biographie intitulée « Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée… » (Kai Hermann et Horst Rieck, 1978). Future utilise le visage de l’allemande et met en premier plan son combat contre la drogue ainsi que les ravages qu’elle peut causer (c’est d’ailleurs par ce thème qu’il démarre l’EP avec le son “XanaX Damage”).

Dans ce projet, Nayvadius DeMun Wilburn (aka Future), propose des clips similaires sur les morceaux “Xanax Damage”, “Government Official” et “Love Thy Enemies”. La collaboration entre Future et le réalisateur Henri Alexander Levy laisse penser que ce projet raconte une histoire.

Un univers sombre et douloureux

Le titre de l’EP “Save Me” (qui signifie « Sauvez-moi » en français) est assez évocateur. Et comme on aurait pu le prévoir à la lecture du titre et de la tracklist, les 7 titres nous emmènent dans un univers sombre dans lequel les 7 péchés capitaux semblent régner. Luxure et orgueil sont au cœur de certains sons notamment dans “St Lucia” ou encore “Please Tell Me”. Dans cet EP, The Wizard nous parle de son combat contre la drogue ainsi que des difficultés auxquelles il a été confronté pour se sortir de ce passage de sa vie. Ce projet est un exutoire pour le rappeur qui continue de se livrer à travers sa musique, comme il l’avait fait sur son dernier album sorti en début d’année.

En bref, Future nous emmène à sa découverte. Ses défauts et les passages les plus sombres de sa vie desquels il est sorti. “Save Me” n’est pas un appel au secours mais plutôt un appel à la vie et à la rédemption.